Une matrice HDMI full HD ou 4K en IP, c’est quoi ?

EZtek EZK-2X extendeur matrice HDMI IP HDbitT Full HD Quand on a besoin d’afficher une variété de sources (caméras, TV box, visoconférence, PCs, etc.) sur un certain nombre d’écrans ou de projecteurs, et sans que nécessairement tous affichent la même image en même temps, il faut installer une « matrice HDMI » ou « grille » qui permet de choisir quelle image est affichée sur quel moniteur (ou projecteur). Jusqu’à présent, les matrices HDMI étaient de gros switchers qu’on installait en régie ou dans un meuble, souvent très encombrant, très bruyant, et très cher. Et le plus problématique en fait était souvent le faisceau de câbles qu’il fallait passer pour desservir aussi bien les sources que les afficheurs. Sans oublier les problèmes de distance liés aux résolutions toujours croissantes des signaux.

À l’arrivée, pour une simple matrice HDMI 4×4, et pour peu qu’il faille gérer des distances importantes, on se retrouve avec une configuration, extendeurs compris, à 5000 euros ou plus, des heures d’installation et des câbles dans tous les sens. Ou alors on utilise un système de transmission en IP EZtek.

Avec une matrice HDMI en IP, comme par exemple les systèmes EZK-2X (1080p) ou EZK-4X (4K@60Hz), il n’y a plus de gros boîtier ni de câbles. A la place, derrière chaque source ou afficheur, il y a un petit boîtier qui ressemble à ces extendeurs qu’on a l’habitude d’utiliser maintenant pour passer le signal HDMI sur des distances de plus de 15m. Chaque boîtier sert à convertir en temps réel le signal (de HDMI vers le format IP, ou du format IP vers HDMI) et dispose d’une adresse IP interne. La conversion permet d’utiliser des câbles réseau standards (de préférence UTP CAT6) pour passer les signaux sur des distances de centaines de mètres. L’adressage IP permet de choisir facilement quelle image doit aller vers quelle adresse d’afficheur. Et bien entendu, tout cela est totalement transparent pour l’utilisateur qui n’a jamais à se préoccuper de l’aspect technique du système.

EZtek EZK-4X extendeur matrice HDMI IP HDbitT 4K
Vous vous demandez peut-être comment un réseau ordinaire peut supporter des flux tellement importants ? Les informaticiens ont résolu ce problème depuis longtemps, avec ce qu’on appelle les routeurs « IGMP ». Pour faire simple, disons que ces routeurs gèrent les flux sur la base « d’abonnements » ; au lieu d’envoyer tous les flux sur toutes les adresses, ils n’envoient que les flux demandés sur chaque adresse. Ainsi, quand vous choisissez l’image de la caméra 1 pour le moniteur 1, seul le flux de la caméra 1 sera routé vers le moniteur 1. Dit de cette façon, cela paraît évident, mais vous imaginez facilement que techniquement, ça l’était beaucoup moins !

Grâce aux routeurs IGMP, les systèmes EZtek 2X et 4X permettent de construire des configurations jusqu’à 100 sources et un nombre illimité d’afficheurs, avec pour le signal un délai inférieur à 200ms, une performance très satisfaisante malgré la double conversion de signal. Autre avantage du système IP : la flexibilité. Ajouter plus tard une source ou un afficheur est un jeu d’enfant, et il n’y a rien à changer dans l’installation.

Et pour le contrôle ? Les systèmes EZtek proposent trois modes de sélection (la sélection se fait bien entendu au niveau de l’afficheur, pour savoir quelle image il doit diffuser) :

  • la sélection directe à l’aide des boutons en façade
  • la sélection infrarouge à l’aide de la télécommande fournie, ou via un système de pilotage type Paddy Mini® ou NeoTouch ABtUS® ou autre…
  • la sélection en utilisant son smartphone (ou tablette, ou PC) via une interface web très simple.

Les extendeurs matriciels en IP EZtek changent vraiment la donne pour les installations complexes.

Commander un EZK-2X

Commander un EZK-4X

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *